Le CPCV au secours des enfants juifs

 

Le CPCV (Coordination pour Promouvoir Compétences et Volontariat) est une association loi 1901, créée en 1944, dont les origines remontes à septembre 1942.

 

 

La maison verte

 

A cette époque, le pasteur Jean Jousselin, responsable de la "Maison Verte" institution de la Mission Populaire Evangélique à Paris, dans le dix huitième arrondissement, organise un accueil et des activités pour des personnes âgées et des enfants du quartier. De nombreux enfants juifs fréquentent ce lieu : ils trouvent là, comme tous leurs camarades, une ambiance chaleureuse pour faire leurs devoirs et jouer.

 

Le Château de Cappy devient un refuge pour les enfants juifs

 

En 1943, devant les menaces qui pèsent de plus en plus sur leur existence, les familles demandent au pasteur de monter un séjour de vacances pour leurs enfants. Ainsi en juin 1943, au château de Cappy dans l'Oise une première colonie de vacances est organisée.

 

1943 : Les enfants juifs sont amenés au château de Cappy

dans l'Oise pour leur éviter la déportation

 

 

Au moment de la libération, 137 jeunes et quelques juifs adultes vivent à Cappy.

 

Le 22 février 1945, le CPCV est reconnu en tant que mouvement de jeunesse et d'éducation populaire. Depuis il contribue, dans les associations affiliées, à la formation des animateurs, des directeurs de centres de vacances en les préparant au BAFA et au BAFD. Par la suite, les professions dans les domaines de la culture, du social, du tourisme et du loisir prennent leur essor.

 

 

 

Histoire du CPCV à Houlgate

 

 

Le CPCV est situé dans l'ancienne Maison Evangélique de Houlgate, créée en 1863 grâce au Pasteur Hippolyte Toupet et le Baron de Neufville.

 

 

L'association a pris possession des lieux le 22 Juillet 1998 et a ouvert un centre de vacances ouvert à tous, ainsi qu'un lieu de vie.